Rechercher
  • Florence Romuald

Comment rester cool tout l'été..

Mis à jour : juil. 31


Il fait beau et chaud mais il faut dire: parfois trop! Nous subissons un excès de chaleur dans notre corps, et la tête en ébullition, il peut même nous arriver de nous fâcher pour un rien.

Alors il est temps de pratiquer ce que le yoga nous offre pour nous rafraîchir!


Le yoga n’agit pas à coup de baguette magique mais recèle d’outils parfaitement adaptés à nos vies et quelle chance, toujours en fonction des saisons.

Je vous présente ici deux exercices de respiration (pranayamas) qui permettent à la fois de rafraîchir le corps et l'esprit : Sitali et sitkari.

Ils touchent directement les zones du cerveau responsables de la régulation thermique (donc font baisser la température corporelle) et les deux sont profondément calmants.


Dans ces deux exercices, l'inspiration se fait par la bouche et l'expiration par le nez.


Sitali (prononcer Shitali) signifie « calme, apaisé ».

Ce pranayama fait baisser la température du corps, régule l’équilibre acido basique, ralentit le rythme cardiaque, est particulièrement bénéfique pour les personnes ayant un excès de feu dans leur système (en ayurvéda on parle d’un excès de PITTA) : il calme les rougeurs de la peau, la transpiration. Il améliore aussi la concentration et apaise considérablement.

Prêt pour l'instant fraîcheur?

Assis confortablement, idéalement sur vos talons, en tailleur ou encore sur une chaise. Formez un O avec votre bouche et sortez la langue en forme de U ou de petit rouleau. Inspirez l’air par ce petit canal : il vient ainsi rafraîchir les parois de la langue, du palais, de la gorge et de la tête (très bon si ça bouillonne trop à l’intérieur!).

Expirez longuement par le nez, sans respiration ujjayi (rappelez-vous, c'est cette légère contraction de la glotte qui a tendance à réchauffer).

On peut intensifier les effets bénéfiques de cette respiration en visualisant une pleine lune froide surtout si l’on souffre d’eczéma, urticaire ou toute inflammation de la peau.

Effectuez 16 respirations maximum, et ressentez quelques instants les bienfaits...parfois immédiats!


Sitkari (Shitkari) « le souffle du serpent », est une autre manière de pratiquer la respiration rafraîchissante : placez la langue à plat juste derrière les dents du dessus, les dents du haut et du bas se touchent. Inspirez par la bouche et souriez, étirez les lèvres de chaque côté en laissant entendre un sifflement semblable à celui d’un serpent "sssssss".... A présent, sentez l'air rafraîchir vos joues et les côtés de la langue, puis le palais, la gorge. L'expiration se fait également tranquillement par le nez.


Pratiquez l’une de ces deux respirations 10 à 15 fois (une inspiration et une expiration représentent un cycle), en respirant bien avec le ventre et avec toute la cage thoracique. Et si vous avez très chaud, envoyez cette fraîcheur ressentie là où la chaleur s'accumule (si vous avez une allergie au soleil par exemple, ou quelconque inflammation cutanée)


Ces deux méthodes rafraîchissantes sont bien évidemment à éviter en hiver. Elles sont contre indiquées lors de douleurs dentaires, maux de gorges, rhumes, asthme.


La fille qui danse avec l'eau

Et pour un maximum de fraîcheur pour le corps et l'esprit, j'avais envie de partager avec vous ce court métrage d'une incroyable poésie, AMA, réalisé par Julie Gautier (apnéiste et artiste pluridisciplinaire).

Vous l'avez sans doute déjà vu, mais rien n'est trop bon pour la douceur des yeux.


Laissez-vous porter par ce voyage d'une grâce hypnotique, en hommage à cet élément qui nous est si précieux : l'eau.


"C’est un film de danse sous-marine mais on peut y voir ce que l’on veut. Le thème est profond, personnel et intime et j’y exprime une douleur qui m’appartient mais que je retransmets à travers les mouvements. Dans cette danse je partage mes émotions et libère beaucoup de choses, à la fois négatives et positives. Tout le monde peut se retrouver dans ces émotions et les interpréter de sa propre manière, se les approprier. Je pense qu’on peut y voir quelque chose de douloureux mais également quelque chose de joyeux" Julie GAUTIER.


Julie Gautier a lâché la compétition et a raccroché ses palmes et fait le constat qu'elle ne s'épanouirait plus dans la performance. A méditer.


Pour aller plus loin, voici son talk TEDEX: INSPIRATION IN THE ABSENCE OF BREATH


51 vues

© 2023 par Yoga Clara. Créé avec Wix.com