Reconnexion

Mis à jour : avr. 8

J'avais envie de vous parler de reconnexion... revenir à l’essentiel, à soi, l’espace d’un instant, et je ne parle pas d’égo ou de développement personnel, mais simplement,

"qu’est ce qui peut faire du bien à ma tête et à mon corps?"

J'utilise le mot reconnexion pour parler du lien intime que l'on a avec son Soi intérieur, sa propre nature, son essence, son âme…


« L’être humain est une partie du tout que nous appelons Univers » Albert Einstein


Développer son sourire intérieur

C'est Aisha Sieburth qui en parle le mieux, en toute simplicité, dans sa spécialité qu'est l'énergie taoïste.

Amener un sourire intérieur, dans notre corps physique, va réveiller notre "JING". Le JING en médecine traditionnelle chinoise, est la substance précieuse contenue dans les reins, celle qui contrôle leur énergie et régule le métabolisme des fluides. On dit aussi que trop de stimulants casse l'énergie des reins, et si les reins faiblissent, c'est le métabolisme tout entier qui s'affaiblit.

On peut commencer par sourire à son corps dès le réveil, encore sous la couette même et ça c'est une bonne façon d'aborder la journée n'est-ce pas?

Idéalement, le corps se réveille sans alarme, la lueur du soleil stimule nos glandes, l’esprit s’est reposé toute la nuit.


Souriez consciemment à votre corps, votre visage, votre cou, vos épaules, vos bras et descendez dans votre corps, votre ventre, laisser la respiration guider votre conscience dans la matière. Le corps va recevoir cette énergie même juste 5min. Sentez cette joie descendre dans les reins, et dans tous les organes de digestion

Revenez ensuite dans votre cœur, (dans le tao le cœur est l’empereur, s’il est bien soutenu, tous les autres organes vont bien fonctionner).

La respiration enveloppe chaque organe, on va aller prendre conscience de chaque organe en lui rendant visite, on peut amener un état de conscience bienveillante , pour générer de l'énergie guérisseuse.


Booster son énergie par le mouvement

Yoga, Qi qong, tai chi, étirements, danse ... bougez et faites bouger les fluides dès le matin avant le petit déj, toutes ces pratiques vont aider nos organes à digérer, nettoyer, évacuer et créer de l’espace. On va réveiller l'énergie subtile dans le corps et booster nos fonctions de digestion, d'élimination, d'assimilation et nos capacités de concentration.

Trouvez ce qui vous fait du bien et toujours avec bienveillance. Commencer petit et régulièrement, c'est dans la pratique que vous observerez les changements positifs et un bien-être grandissant.


Je parlais dans une précédente newsletter "spéciale Printemps" des organes liés à l'énergie de cette saison que sont le foie et la vésicule biliaire : responsables de l'élasticité, de la force musculaire et tendineuse. Mettre en mouvement le corps va soutenir ces qualités et si vous accompagnez l'exercice par des respirations profondes et conscientes, vous allez augmenter votre capacité respiratoire et améliorer la circulation de l'énergie à travers le corps. Le foie va ainsi se débarrasser des toxines accumulées pendant l'hiver, la circulation du sang va s'activer pour se préparer à l'entrée dans une période plus "YANG", où l'énergie croît.


S’entourer de nature pour réduire le stress : chaque endroit possède sa propre vibration

Est-ce que vous vous êtes déjà senti super bien dans un endroit, une ville, avec beaucoup d’énergie, et à l’inverse complètement à plat, comme si cet espace vous aspirait votre propre énergie ? Si vous n’avez encore ressenti cela, peut-être prêtez-y attention, car certains endroits ont une qualité vibratoire plus haute que d’autres. Là où nous vivons et travaillons est important et si la qualité de cette énergie est relativement basse, il est intéressant de s'y pencher et de se poser la question de savoir si cela a un impact sur notre santé psychologique et physiologique.

Alors vous me direz, on va pas déménager comme ça parce que Paris a une fréquence plutôt faible? Certes, alors il sera essentiel de passer le plus de temps possible au contact de la nature (lac, forêt, parc, rivière...).

Faire le plein de nature, nous rapprocher de la terre nous permet de nous unir aux propriétés bienfaisantes de ses courants élétromagnétiques. Osez enlever vos chaussures et sentez la terre sous vos pieds, appréciez ses différentes textures, et aspirez les ions négatifs de la nature, ils agissent en véritables catalyseurs de stress et stimulent notre métabolisme; l'ionisation agirait même en prévention de perturbation de certaines fonctions de notre organisme. (Dr Hervé Robert, "Ionisation santé Vitalité, bienfaits des ions négatifs")


Des études révèlent que passer du temps dans la nature est plus bénéfique que faire de l’exercice, une activité pourtant reconnue pour atténuer le stress.

Certaines des preuves les plus convaincantes et les plus pertinentes nous viennent du Japon où le shinrin-yoku ou « bain de forêt » est reconnu comme une composante importante d’un mode de vie sain.

Vincent karche, ténor et garde forestier témoigne de la puissance des arbres et comment on peut s'en inspirer:

«J'ai réalisé combien ils traversent tout. Il suffit d'observer: dépouillés à l'automne, ils renaissent encore plus beaux avec le printemps. Et on les voit revivre malgré des épreuves comme la foudre ou la maladie. Ils nous montrent qu'on peut survivre à de graves blessures. On peut n'être plus qu'une souche, on peut avoir l'impression d'être coupé de ses racines… Et pourtant en soi un bourgeon peut encore naître, nous montrant qu'on peut s'en sortir.»

Ecouter de la musique

Elle favorise les connexions des différentes zones cérébrales et agit comme véritable neurostimulant. Les capacités cognitives sollicitées par la musique sont nombreuses : elle développe le cortex, les facultés d’apprentissage et de concentration.

Des études démontrent ses nombreux bienfaits : elle renforcerait la plasticité cérébrale, la mémoire, la capacité d’apprentissage, l’intelligence émotionnelle et l’empathie. Elle diminuerait le stress et son hormone, le cortisol et ralentit le vieillissement cognitif, renforce le dialogue entre les aires cérébrales.

Certaines études avancent même qu’elle aide au traitement des troubles de la motricité, langage et mémoire. (cf : « la musique qui soigne", Cerveau et psycho, num63, JUIN 2014)

La musique est un ancrage puissant dans le moment présent, pas mal de tests réalisées auprès de patients d’Alzheimer ont eu des effets assez positifs.

Utilisée même en salle d’opération (musique classique) : on observe une baisse de la tension artérielle, de l’anxiété et du rythme cardiaque, une détente du patient et une concentration plus exacerbée du chirurgien!


Nous sommes plus que nos gènes

L’épigénétique étudie à quel point notre environnement (nature, alimentation, l’air que l’on respire…) peut influencer notre génétique.

Si nous ne pouvons modifier la génétique, nous pouvons en modifier l’expression, c'est-à-dire empêcher certains gènes de se manifester. A un certain stade nous devenons même ce que nous mangeons (cf Dr Richard Béliveau « Les aliments contre le cancer »), nous pouvons alors modifier chimiquement la composition de notre ADN et de notre patrimoine génétique grâce à la nourriture et à certains suppléments. Alors on ne le dira jamais assez : éviter de se nourrir de produits transformés industriellement et privilégier une nourriture fraîche, de saison, faite d'un max de fruits et légumes!


Technique : la respiration carrée "SAMA VRITTI"

Sama = onde

Vritti = mouvement, fluctuations de l'esprit

Dans les cours de yoga, on vous parle constamment d'équilibre, de juste milieu, que ce soit dans la tenue des postures, les exercices de respirations, et cette notion est centrale dans la philosophie du yoga.

C'est dans ce même esprit que cette technique "Sama Vritti nous dirige, encore une fois, pour calmer le mental

On parle de respiration carrée : on réalise 4 phases égales d'inspiration, de rétention du souffle (poumons pleins), d'expiration et de temps de poumons vides, comme un carré et ses 4 côtés égaux.

Cet exercices du contrôle du souffle a de nombreux bénéfices:

  • Equilibre le système nerveux

  • Relaxant

  • Apporte un regain d'énergie

  • Aide à réduire l'anxiété

Vous pouvez commencer par des phases de 4 secondes, puis allonger à 5...voir 7! Sans que la fréquence cardiaque ne change (si les battements du cœur s'accélèrent, vous allez trop loin par rapport à vos capacités actuelles, baissez les comptes pour trouver votre aise dans la pratique)




!AGENDA!

Cours avec Florence

Samedi 17 avril 11h

"Spécial Force, ancrage et vitalité du printemps"






Cet article a été rédigé par Florence Romuald

Professeur certifié Hatha Yoga - Yin Yoga



31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout