Rechercher
  • Florence Romuald

Respirer ce doux parfum d'été

Mis à jour : juil. 17



Il y a le ciel, le soleil et la mer...

L’été. Cette saison tant attendue, temps de l’abondance où nous avons envie de profiter, se coucher tard, danser, enchaîner les apéros, les sorties, les baignades, respirer l’air marin et marcher sur l’herbe... et enfin prendre des vacances, des vraies. L’été rime avec liberté, ce moment où l’on se sent plein d’énergie, avec l’envie de faire tant de choses. Une énergie parfois « électrique » liée à la chaleur de l’été.


Telle une étincelle, elle pourrait vite s’embraser et nous « brûler » jusqu’à épuisement des réserves (à la rentrée... bonjour la fatigue) si nous n’en prenons pas garde.

L’été est la saison du cœur alors c’est le moment d’en prendre soin, soyez doux avec votre corps et votre mental car l'agitation mentale et la colère sont les principaux états qui créent de la chaleur en nous.

Et même si, malgré une météo instable, vous n’avez pas toujours l’impression d’être en été, le corps, lui, le ressentira et continuera à se réguler puisque notre mécanique physiologique est parfaitement réglée pour les saisons.

Les petits conseils ayurvédiques By Flo

L'été, notre organisme a naturellement moins besoin de nourriture pour créer la chaleur interne du corps. On peut donc manger léger plus facilement .


Choisissez une nourriture rafraîchissante et si jardin vous avez, récoltez!

Les fruits et légumes régulent la température du corps, mangés chaud ou froid, leur valeur nutritive est incontestable surtout si vous cherchez le bio ou une agriculture raisonnée et enfin de saison.

De belles initiatives sont là pour ceux qui n'ont pas de jardin ou habitent en ville, de plus en plus nous avons accès aux producteurs locaux (Kelbongoo, La Ruche qui dit oui, les AMAP en sont des exemples). Voici également une carte collaborative de France soutenant les agriculteurs.

Préparez-vous de bonnes infusions froides (mais pas glacées) de plantes fraîches : menthe, lavande, rose, verveine.


Évitez les épices et aromates fortes, les piments et tous les excitants: alcool, café, tabac, chocolat …Oui je sais...mais votre corps et votre tête vous dira merci, alors un rosé oui mais sans excès!

Vous pouvez aussi faire une petite cure de pulpe d’aloe vera : elle apaise les muqueuses du tube digestif et stimule le système immunitaire, elle agit en véritable protecteur contre les brûlures d’estomac.

Privilégiez les saveurs douces et astringentes et évitez le « trop salé », « trop épicé » qui augmentent la chaleur dans le corps. On préfèrera le cru au moment du déjeuner, lorsque le feu digestif est à son maximum (et donc plus facile pour digérer)


Mes petits plus

Certains aliments comme les concombres, courgettes, haricots verts, coriandre, la pastèque et le melon, l'huile et noix de coco (riche en minéraux), ou encore la menthe, permettront d'hydrater le corps et l'aideront à se rafraîchir.


Mes Huiles essentielles du moment :

+ H.E. de menthe poivrée, connue pour ses bienfaits anti migraineux (idéalement diluée pour un massage des tempes et si possible pas trop près des yeux), ou à inhaler en petite quantité pour éviter son action trop rafraîchissante (une goutte suffit).

Améliore également la digestion (versez une goutte sur un comprimé neutre ou dans une huile végétale),

Action anti inflammatoire, utile en synergie avec l’H.E. de Tea tree pour les piqûres d’insectes,

Fait office de véritable anti nausées.

+ H.E. de bois de santal : aide à lutter contre les problèmes de circulation sanguine en décongestionnant et facilitant le système veineux et lymphatique, en plus de ses propriétés anti inflammatoires, cicatrisantes…What else ?


Une douche purifiante et énergisante : la thérapie par l'eau

Je n’ai pas encore évoqué la douche froide de bon matin (si…si..), que l’on nomme «Ishnân» en Hindi, ne se traduisant pas vraiment par « douche froide » mais plutôt par cet état de grâce dans lequel le corps se retrouve, par sa propre vertu, en créant la température qui peut repousser la froideur de l’eau. Incroyable mais vrai ! Science de l’hydrothérapie, elle fait partie de la pratique indienne (mais aussi écossaise, irlandaise…), elle est considérée comme une véritable fontaine de jouvence souvent évoquée lors de retraites kundalini yoga.

Elle se pratique à jeun.

Personnellement, je l’ai fait pendant la période de confinement et quelle énergie j’ai ressenti ! l'idéal est de commencer l'été, c'est plus facile n'est-ce pas?!



Pour commencer, vous pouvez vous masser avec une brosse en fils naturels, avant la douche pour éliminer les impuretés (voir newsletter du Printemps)

Elle permet d’ouvrir les capillaires de la peau, ces petits vaisseaux sanguins souvent peu irrigués, une fois ouverts, votre corps ne ressentira plus le froid. Magique…mais il faut déjà se lancer ! Une fois refermés, le sang retourne aux organes, il récupère les toxines et tout ce qui ne circulait plus pour l’éliminer par la suite.

Commencez par mettre le jet d'eau froide sur vos mains et sur vos pieds, massez, frictionnez en même temps les parties de corps que vous aspergez (éviter le jet directement sur les cuisses, organes génitaux et tête)

Là, c’est The moment où je chante pour m’encourager, parce que c'est assez surprenant …Allez lalalilallouuuuuuuuuuuuu et tout ira bien!!!

Puis laissez couler cette eau sur votre cou en sentant toujours ce nettoyage, (c’est à ce moment-là que je ferme les yeux pour encore mieux apprécier) et de dos, de la nuque aux pieds.

Respirez calmement et ressentez les bienfaits de cette eau sur votre peau, sentez-la qui vous nettoie et vous purifie. Pour débuter vous pouvez essayer 30 secondes, puis 1 minute puis…jusqu’à 5 minutes si vous le sentez. Visualisez cette eau miraculeuse et étincelante couler sur toute la surface du corps comme une cascade régénérante.

Après la douche , vous ressentirez une agréable chaleur, corps et esprit parfaitement réveillés, une énergie nouvelle. A renouveler plusieurs fois par semaine si vous le souhaitez/pouvez.


Les bienfaits ? Ils sont nombreux:

  • Réduit les inflammations

  • Garde votre peau rayonnante

  • Élimine les toxines

  • Nettoie les organes par son afflux de sang « neuf »

  • Harmonise et renforce le système nerveux

  • Stimule le système immunitaire

  • Rééquilibre l'humeur et l'émotionnel en général

  • Active le système glandulaire et le système circulatoire en général : les glandes endocriniennes changent leurs sécrétions, votre système glandulaire est renouvelé. On dit que « Si votre système glandulaire secrète correctement, la composition chimique du sang sera alors jeune, et toutes les névroses et les colères disparaîtront. »

Contre-indications : femmes enceintes, premiers jours de menstruations, maladie cardiaque, fièvre, forte tension artérielle.

L’été est aussi la période idéale pour profiter de la lumière et de ses bénéfices pour le système hormonal et le système nerveux, prenez le temps de contempler la nature, ouvrez vos yeux et admirez ! C’est aussi le bon moment pour cultiver la présence de l’instant, goûter les richesses estivales de mère nature et se laisser porter par ses envies, et enfin, se donner du temps.

Admirez les ciels étoilés et ces pluies d’étoiles d’été, envoyez-leur vos vœux, vos souhaits les plus chers et sentez que vous ne faites qu’un avec l’Univers.


Pratiquez des activités douces et reposantes, exit les pratiques dynamiques (sauf éventuellement très tôt le matin, avec des pauses entre les postures pour accueillir les effets de celles-ci..) pour éviter un excès de chaleur dans l’organisme qui essaie de réguler sa température.


Postures du mois : une séquence pour ralentir et se rafraîchir

Certaines pratiques de yoga peuvent aider le corps à se rafraîchir. Pratiquez si possible tôt le matin pour profiter des températures plus clémentes et recevoir toute l'énergie du lever du soleil, ou en fin de journée.


En tenant chaque posture pendant plusieurs respirations (entre 4 et 6 pour commencer), vous aiderez le corps à se délier et à se détendre, tout en faisant circuler l'énergie.


TADASANA : posture de la montagne

Commencez par sentir l'ancrage de vos pieds dans le sol, le coccyx se dirigeant vers les talons, sommet du crâne vers le ciel. A l'inspire, roulez les épaules vers l'arrière sans forcer, paume de main vers l'avant et simplement accueillez votre respiration.

A l'inspire: Montez les bras en dirigeant votre attention au niveau du thorax

A l'expire : contractez légèrement l'abdomen et redescendez les bras le long du corps.

Répétez 3 fois, sur le rythme suivant: Inspire = 4 temps

Expire = 4 temps

Si cela est plus confortable pour vous, vous pouvez réduire ou allongez le temps mais en gardant toujours le même rythme à l'inspire et à l'expire.

















UTTHITA PARSVA KONASANA : posture de l'angle étiré

De Tadasana, ouvrez vos jambes assez largement, orteils du pied droit tournés vers la droite, Inspirez montez les bras vers le ciel, expirez, fléchissez le genou droit, penchez votre buste sur la droite et posez le coude droit sur la cuisse droite. Bras gauche au ciel ou étiré près de l'oreille. Gardez le buste bien ouvert, rapprochez les omoplates et effectuez le même rythme respiratoire que précédemment. Faites des deux côtés.












Adaptation : avec la main droite au sol ou sur le bout des doigts, le regard se dirige vers la paume gauche.


Cette posture va aider à tonifier tout le corps, ouvrir les hanches et augmenter la qualité respiratoire.



VIPARITA KARANI: l'acte de s'inverser

Certains l'appellent aussi la demi-chandelle. Vous pouvez la préparer par la posture du demi pont/table à deux pieds. Régénérante et relaxante, elle peut aussi se faire contre un mur, bras au sol, bassin surélevé par un coussin. Allongé sur le dos, sur une expiration, montez les jambes et décollez le bassin en vous aidant si besoin de vos mains puis posez les paumes de main sur le bassin, coudes parallèles, jambes tendues et fermez les yeux. Sentez l'air frais qui s'engouffre dans votre gorge à l'inspire, et le ventre qui se détend à l'expire. Petit à petit, allongez l'expiration pour une maximum de détente. Pratiquez au minimum 6 respirations dans la position. Portez votre attention au niveau de la gorge.

Cette posture réparatrice va apaiser le système nerveux, calmer le mental et mettre le cœur au repos.

Elle va aussi améliorer la circulation sanguine et alléger les jambes lourdes.

Les pieds tournés vers le ciel, on accepte enfin de lâcher prise, de laisser notre mental pour une grande sensation de détente au gré de notre souffle.


Contres indications : hernie discale, céphalées, hypertension, glaucome, fièvre, 1ers jours de règles.


Descendez de la posture en contrôlant doucement le retour au sol et pour ceux qui le souhaitent vous pouvez continuer en descendant les jambes derrière la tête (ci-dessous).


HALASANA: la charrue

Prolonge les effets de la posture précédente en plus de stimuler plus amplement la glande thyroïde et réduire les douleurs du dos.

Pensez à détendre complètement la gorge.


Contres indications: douleurs cervicales hypertension, céphalées




SALABASANA : la sauterelle

Allongé sur le ventre, front au sol, expirez et décambrez. Puis sur l'inspiration, décollez les épaules, rapprochez les omoplates, allongez la nuque dans le prolongement de la colonne, soulevez bras et les jambes. Sur l'expiration, reposez tout le corps en douceur. Pensez longueur plutôt que hauteur. L'énergie et la force sont dirigées par le haut du dos et non le cou. Vous pouvez répéter 3 fois.

Elle va vous permettre d'ouvrir épaules et poitrine en douceur, tout en stimulant les organes de l'abdomen et renforcer les muscles du dos.

Contres-indications: fortes douleurs dorsales, grossesse.


APANASANA: posture des genoux à la poitrine

Elle renvoie à la posture de l'enfant, Balasana, mais sur le dos. Elle permet de rééquilibrer le bassin et détendre le bas du dos (lié au chakra racine), délier le bas ventre et stimuler la région pelvienne. Elle facilite l'élimination des déchets aussi bien physiologiques qu'émotionnels et procure un sentiment d'ancrage. Fermez les yeux et laissez infuser au rythme naturel de votre respiration.

Aucune contre indication!


Terminez par un moment de relaxation, en vous allongeant sur le dos, Savasana, paumes de mains dirigées vers le ciel. C'est une véritable posture de détente et d'intégration, de lâcher-prise et de libération, qui élimine fatigue et apaise le mental, en nous préparant à la méditation.

Bonne pratique et bon été!


Article préparé par Florence ROMUALD, Professeur de Hatha Yoga (200hrs), Tantra Yoga (50hrs), actuellement en 3ème année de Viniyoga (500hrs)


Photos made in Jura uniquement

46 vues

© 2023 par Yoga Clara. Créé avec Wix.com